fabrication du vin

Le cycle de la vigne et son travail

Le plaisir de la dégustation d’un verre de vin est le résultat d’un long travail effectué tout au long de l’année dans la vigne et au chai.

Avec cette frise chronologique, nous avons voulu vous montrer les étapes de la fabrication du vin avec le cycle de la vigne mais aussi les différentes étapes du travail de la vigne effectué selon les saisons.

Généralement ces travaux, comme la taille, vont s’effectuer sur plusieurs mois. Chacun a son importance et va permettre d’optimiser la qualité du vin que vous pourrez boire. 

Mi-Décembre à Mars Saison
De fin Novembre à Mars Travail de la vigne
De Janvier à Mars Travail de la vigne
De Février à Mars Travail de la vigne
Mars Saison
En avril Cycle de la vigne
Entre Avril et Juin Cycle de la vigne
Vers Mai Travail de la vigne
Juin Saison
En Juin Travail de la vigne
En Juin Cycle de la vigne
De Juin à Août Travail de la vigne
En Juillet Cycle de la vigne
Fin Juillet à Août Cycle de la vigne
De Août à Septembre Cycle de la vigne
Septembre Saison
Entre Août et Octobre Travail de la vigne
Entre Septembre et Novembre Travail de la vigne
Fabrication du vin

Le travail du sol est un élément fondamental du travail de la vigne. 

Alors qu’il s’effectuait en Gironde jusqu’à cinq fois par an, ce travail est maintenant plus rapide grâce au tracteur. 

Il est important de noter qu’à Moulerin nous n’avons jamais utilisé de désherbage chimique.

Focus sur les vendanges

Le risque à l’approche des vendanges

Enfin, les vendanges peuvent arriver après une année de préparation de la vigne. L’année a été l’objet d’un dur labeur au quotidien mais aussi d’inquiétudes et de stress face à tous les aléas pouvant arriver tels que la grêle ou encore le Mildiou.

Néanmoins, tout n’est pas encore joué. Il va falloir faire preuve d’un juste dosage concernant le choix de la date de la récole. À tout moment, un impondérable peut arriver car la nature est capricieuse. Il va falloir à la fois attendre que le raisin arrive à maturité, mais aussi cueillir au plus vite pour être sûr d’avoir la meilleure récolte possible. Cette période fait l’objet de beaucoup d’attentes notamment s’il est possible d’avoir de la chaleur et du soleil. À l’inverse si le temps se gâte, il est possible qu’une année entière de travail soit réduite à néant.

Quelques semaines avant les vendanges, afin de cueillir les raisins à maturité, il va falloir suivre au plus près l’évolution de la teneur en sucre des raisins et de leur acidité.

La cueillette à la main ou à la machine

Jusqu’à récemment, la cueillette du raisin ne pouvait se faire qu’à la main. Des groupes importants de vendangeurs saisonniers arpentaient les vignobles pour ramasser le raisin au plus vite.

Cependant l’apparition de la machine à vendanger en 1975 en Gironde à changer la donne.

Aujourd’hui, seuls quelques châteaux vendangent entièrement à la main. La majorité des châteaux utilisent la machine à vendanger et la cueillette manuelle.

Vendanges à la main

En quelques années, les progrès technologiques ont été importants et permettent aujourd’hui d’avoir un même niveau de qualité quel que soit le type de cueillette.

La seule limite à l’utilisation de la machine à vendanger concerne le vin liquoreux car il nécessite une minutie particulière. Autrement, tout cela est l’affaire du viticulteur qui pourra utiliser la machine à vendanger de manière intelligente avec les bons réglages.

À Moulerin, nous utilisons à la fois la machine à vendanger et la vendange manuelle.

Machine à vendanger

Le transport de la récolte au cuvier

Il est important de transporter sans tarder les raisins cueillis vers le cuvier pour le pressurage pour réduire le contact avec l’air.

Une fois que les bacs de la machine à vendanger ou les paniers des vendangeurs sont pleins, le raisin est versé dans une remorque tirée par un tracteur pour transporter la vendange jusqu’au chai.

Newsletter

N’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter pour être informé de nos nouveautés.